fbpx

Plan détaillé

Grand Oral, plan détaillé SES – MATHS : capital économique et inégalités scolaires

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

Sujet : En quoi le capital économique peut-il avoir une influence sur la réussite scolaire ?

 

Introduction : La massification scolaire a abouti à la scolarisation de la quasi-totalité des français depuis maintenant plusieurs générations. Or, ce processus ne s’est pas forcément accompagné d’une démocratisation scolaire, c’est-à-dire de l’accès, pour chacun, à un parcours scolaire qui lui assure une « réussite » indépendamment de son origine sociale. On peut, par exemple, citer les « décrocheurs » du système scolaire, ceux qui échouent à obtenir un diplôme ou encore le phénomène des étudiants diplômés mais chômeurs. Bien que plusieurs causes soient identifiables, il semblerait que le capital économique joue encore aujourd’hui un rôle prépondérant dans ces inégalités en termes de réussite scolaire.

 

Partie I : SES

  1. Les inégalités de réussite sont bien réelles en France (données récentes) et favorisent largement les « classes supérieures ».
  2. La théorie de Bourdieu se focalise sur les capitaux, dont le capital économique qui permet d’accéder à des services éducatifs de meilleure qualité.

 

Partie II : Mathématiques

  1. Statistiquement, on peut constater d’importants écarts lorsqu’on effectue une analyse en déciles (par rapport aux revenus).
  2. En dressant un arbre pondéré de probabilités, on se rend compte que les probabilités conditionnelles sont bien plus favorables aux classes aisées.

Prochaines prépas

Préparation SciencesPo Paris

Stages intensifs ACCES & SESAME

Stages intensifs TAGE MAGE

Articles similaires

L'Etude Marseille

Pour recevoir nos newsletter et être informé de nos nouveaux articles, inscrivez-vous à notre infolettre :